Champerché : l'agriculture urbaine est-elle le futur de nos assiettes ?

En milieu urbain, les projets d’agriculture de proximité se multiplient. Souvent réduits à leur dimension expérimentale, ils sont pourtant loin d’être anecdotiques. Faisant l’objet d’une grande variété d’initiatives, l’agriculture urbaine est portée par des acteurs très variés comme les entreprises, les associations, les collectivités ou encore les agriculteurs (traditionnels ou non). Une synergie positive qui tend peu à peu à reverdir les villes, contribuer à la sécurité alimentaire et répondre à nos contraintes environnementales. Car c’est là tout l’enjeu de l’agriculture urbaine : se réapproprier l’espace pour produire de manière plus efficace et durable. Focus sur la ferme urbaine Champerché, qui propose une alternative alimentaire inédite depuis sa création en 2017.

Champerché, un concept agricole innovant

Faire un pas vers l’autonomie alimentaire en Île-de-France. Voici le projet audacieux initié par Antoine FUYET et ses deux frères, lorsque germe l’idée de Champerché. Une ferme urbaine aujourd’hui installée sur deux sites, à Paris (16e) et Sartrouville (78), spécialisée dans le développement de la bioponie*. Dans les fermes Champerché, pousse hors sol une centaine de variétés d’aromates, de fruits, légumes, et micro pousses en intérieur. À partir de ces récoltes, l’entreprise propose également quelques produits transformés, à découvrir dans La Box du Grand Paris. Grâce à sa culture 100% organique, la start-up obtient le label Agri’O 2020, récompensant les meilleures innovations agricoles : une première en France ! L’objectif de Champerché ? Nourrir les villes et participer à la résilience des métropoles françaises, européennes et mondiales. 

 *La bioponie est un dérivé de l’hydroponie. Il s’agit d’une méthode de culture agricole biologique hors sol permettant de produire en continu des fruits, légumes et aromates, sans OGM, pesticides ni engrais chimiques. 

 

 

Du sous-sol à l'assiette : l'innovation au cœur du projet

Sous le bitume de Paris en sous-sol (42m²) et dans un parking yvelinois désaffecté (1.300m²), Champerché a choisi d’exploiter les espaces urbains inutilisés pour s’implanter au cœur des villes. Une solution judicieuse qui convertit des friches en fermes ! En intérieur, le climat et la luminosité sont ultra-contrôlés, favorisant une récolte toutes les 3 semaines. Optimisant l’espace et permettant de cultiver tout au long de l’année, la bioponie permet une plus grande productivité, dont les rendements sont jusqu’à 120 fois plus importants qu’en plein champ. Quant à la production au mètre carré, elle est 216 fois plus prolifique que celle d’un maraîcher BIO.

Son commerce ultra local est opéré en circuit court. Attaché aux principes de la consommation locale, Champerché s’engage à ne vendre ses produits que dans un rayon maximal de 30km autour de ses fermes, limitant ainsi la pollution liée au transport. Toujours dans un souci d'éco responsabilité, Champerché effectue ses livraisons courtes distances en véhicules propres (utilitaires ou tricycles électriques). Une production en ville pour nourrir les urbains, qui replace le goût et la qualité au centre de notre alimentation. Mention spéciale au Basilic Grand Vert, à la menthe poivrée et au melon made in Champerché : quelques spécialités à vous faire saliver… 

Une réponse à la problématique de l'eau en agriculture

Le saviez-vous ? Avec des techniques agricoles classiques, 25 litres d’eau sont requis pour produire 1kg de salade, 100 litres d’eau pour produire 1kg de pommes de terre, et 1.500 litres d’eau pour produire 1kg de blé. L’agriculture irriguée nécessite ainsi à elle seule environ 70% de la consommation mondiale d’eau douce, et en reste également l’un des plus gros pollueurs. Mais ce n’est pas tout : selon les prévisions de la FAO (The Food and Agriculture Organization), les besoins en eau dans le domaine agricole sont susceptibles d’augmenter drastiquement d’ici 2050 pour satisfaire les besoins alimentaires croissants. S’ajoute à cela la raréfaction de l’eau douce sur la planète résultant de sa mauvaise gestion, de son usage inconsidéré et des changements climatiques accrus. 

Des constats qui font peser une menace sérieuse sur la sécurité alimentaire et la durabilité environnementale futures. Repenser la gestion de l’eau dans ce secteur est donc une priorité maximale pour tendre vers un système agroalimentaire plus résilient. À Champerché, les plantes poussent dans un substrat à base d’engrais organiques, nécessitant 90 % moins d’eau qu’une production équivalente en pleine terre. Tandis qu’avec des techniques d’agriculture traditionnelle, 30 à 60% de l’eau d’arrosage s’évaporent et ne profitent pas aux cultures, la bioponie permet de récupérer l’eau rejetée et la réinsérer dans des gouttières en circuit fermé. Une méthode agricole inventive et pleine de bon sens, qui concilie alimentation durable et enjeux environnementaux.


Si l’autosuffisance alimentaire n’est pas encore à l’ordre du jour, l’agriculture urbaine nous permet de l’envisager. En 2032, Champerché prévoit de s’inviter à hauteur de 25% dans les assiettes des franciliens. Nous sommes fiers d’intégrer cet artisan producteur dans La Box du Grand Paris, tout en mettant en lumière une agriculture plus durable qui s’inscrit dans la conscience des limites et de la vulnérabilité de nos systèmes agricoles traditionnels. En 2050, 75% de la population mondiale sera urbaine. La connexion entre aménagement urbain et agriculture en terre est nécessaire pour accompagner l’évolution de nos modes de consommation et répondre aux enjeux environnementaux de demain. L'ambition de Champerché est justement de proposer une méthode de production complémentaire à celle de l'agriculture traditionnelle. Il est grand temps de découvrir les délicieux produits de Champerché, dans La Box du Grand Paris !

Autres articles

Champerché : l'agriculture urbaine est-elle le futur de nos assiettes ?

Champerché : l'agriculture urbaine est-elle le futur de nos assiettes ?

En milieu urbain, les projets d’agriculture de proximité se multiplient. Souvent réduits à leur dimension expérimentale, ils sont pourtant loin d’être anecdotiques. Faisant l’objet d’une grande variété d’initiatives, l’agriculture urbaine est portée par...
Bonne résolution de rentrée :  trouver le cadeau entreprise idéal pour la fin d’année !

Bonne résolution de rentrée : trouver le cadeau entreprise idéal pour la fin d’année !

Toujours très attendu, Noël est clairement la fête préférée des français : 75% ne résistent pas à la magie opérée en fin d’année. Et si cette période festive est propice à la création du...
Vous avez bien été enregistré
Cet e-mail est déjà enregistré